Les chiffres

 

Le diabète : où en sommes-nous ?

Capture-infographie-epidemio-chiffres2016-1024x505

Données actualisées en 2016 – Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Fédération Internationale du Diabète (FID) et Institut National de Veille Sanitaire (INVS)

 

Le diabète est « l’un des principaux tueurs au monde », avec l’hypertension artérielle et le tabagisme, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette maladie constitue un problème de santé publique majeur et malgré les efforts de prévention, la pandémie se poursuit.

En 2014, le diabète affectait 422 millions de personnes au niveau mondial (dont près de 5 millions en France), alors qu’il ne concernait que 108 millions de patients dans le monde (800 000 en France) en 1980 et que les premières prévisions de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’International Diabetes Federation (IDF) s’inquiétaient en 1990 du risque de voir le diabète affecter 240 millions de personnes en 2025… Les prévisions actuelles de ces deux organismes sont autrement plus préoccupantes qu’elles annoncent 550 millions de patients diabétiques pour 2025 et 642 pour 2040 : 1 adulte sur 10 sera concerné par le diabète dans un avenir très proche, sans compter que près de 50 % des diabétiques ne sont pas diagnostiqués au niveau mondial (40 % au niveau européen).

 

Les complications du diabète en chiffres

Le diabète expose le patient à des complications sévères : 

  • en multipliant par 8 le risque d’amputation => 1ère cause d’amputation (hors accidents) avec 8.000 cas par an en France ; 5 à 10 % des diabétiques sont ou seront amputés de l’orteil, du pied ou de la jambe.
  • en multipliant par 8 le risque d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral => 2ème cause d’accidents cardio-vasculaires
  • en multipliant par 9 le risque de dialyse pour insuffisance rénale terminale => 25% des cas de maladies détruisant les reins lui sont imputables.
  • 1ère cause de cécité chez l’adulte et peut avoir un impact dramatique sur la qualité de vie et notamment en cas de neuropathie sévère ; 2% des diabétiques sont aveugles