• Accueil
  • Newsletter
  • Le professeur Michel Pinget, parrain du programme « Manger, c’est agir »
Alimentation et plaisir

Le professeur Michel Pinget, parrain du programme « Manger, c’est agir »

Été 2012 - Lettre n°5
#Repas #Alimentation #Santé #Parrain #Programme #Gaz à effet de serre #Réchauffement climatique #Environnement

Organisée à l’initiative de l’association régionale Objectif Climat, en partenariat avec la Fédération des Chefs de cuisine Restaurateurs d’Alsace, l’opération « Manger c’est agir » vise à valoriser la préparation de repas sobres en carbone, permettant de réduire d’environ 50% les gaz à effet de serre de nos assiettes.

Les principaux objectifs de cette action sont :

  • de sensibiliser les restaurateurs et leur clientèle aux enjeux du réchauffement climatique et à l’impact des choix alimentaires sur le climat,
  • d’accompagner les restaurateurs et le grand public, les inciter à passer à l’action en leur donnant les clés pour une alimentation sobre en carbone,
  • de promouvoir un mode de cuisine original et respectueux de l’environnement tout en favorisant l’économie locale,
  • de permettre aux professionnels alsaciens du secteur engagés dans la démarche d’acquérir une plus-value par rapport aux professionnels d’autres régions françaises.

Si le Professeur Pinget a accepté de parrainer cette action, c’est à la fois pour son utilité et son originalité. L’impact de l’alimentation sur la protection de la santé ou inversement sur l’exposition de celle-ci à des risques graves, alors même qu’ils sont évitables, n’est plus à prouver. L’action « Manger c’est agir » va vers un véritable enjeu sociétal, au-delà de l’objectif individuel, en proposant une mobilisation collective.
Il s’agit ainsi de montrer que privilégier le « faire soi-même » ainsi que les aliments frais et de qualité permet de préserver aussi bien notre écosystème que notre santé.

Pour l’édition 2012, de cette opération lancée en 2007, 83 restaurateurs ont répondu présents, pour favoriser une gastronomie régionale, de qualité et respectueuse de notre environnement. Cette année, de nouveaux établissements de restauration collective (restaurants universitaires de Strasbourg, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, établissements scolaires) se sont par ailleurs ajoutés à la liste des participants, afin de sensibiliser davantage de personnes.

Partager cet article sur :