Recherche

Lancement de la start-up Defymed

Printemps 2011 - Lettre n°3
#Defymed #Pancreas bioartificiel #Traitement #Macroencapsulation

Le jeudi 5 mai dernier, partenaires et financeurs se sont réunis au Centre européen d’étude du Diabète pour officialiser le lancement de la startup Defymed. La création de cette jeune pousse représente une étape décisive dans le processus de mise au point d’un pancréas bioartificiel, initié dès 1996.

 

L’idée d’encapsuler ces cellules endocrines à l’intérieur de membranes spécifiques (sorte de poches) qui laisseraient passer l’insuline, le glucose ainsi que les nutriments, mais supprimeraient (grâce à une enveloppe immunoprotectrice) les traitements antirejet, lourds et hautement toxiques, est tout simplement révolutionnaire. Alternative physiologique aux traitements classiques du diabète, ce dispositif médical implantable, destiné à rétablir une production normale d’insuline chez le receveur, est quasiment au point à ce jour.

Il s’agit aujourd’hui pour DEFYMED de valider cliniquement et de développer le dispositif de macroencapsulation (MAILPAN®) mis au point par le CeeD et ses partenaires (le Centre de Transfert de Technologies du Mans – CTTM et la société Statice Santé de Besançon).

Cette technique a déjà donné de bons résultats sur le rat et le porc, et les premiers essais cliniques sont prévus à l’horizon 2013-2014, tandis que les démarches pour l’obtention du marquage CE du dispositif ont déjà été entreprises.

Trois millions d’euros sur les trois ou quatre prochaines années sont nécessaires pour mener à bien la validation clinique, d’où la création de cette start-up, dont le statut devrait faciliter la levée de fonds.

Le procédé mis au point, et pour lequel trois brevets ont été déposés, intégrera la thérapie cellulaire qui évitera de devoir prélever les îlots de Langerhans de plusieurs pancréas de donneurs compatibles pour traiter un seul patient.
Développé à l’origine pour une application dans le diabète, ce dispositif pourra également servir au traitement d’autres pathologies.


A peine créée, la Start-Up continue de recevoir les honneurs de nos plus hautes instances.

La jeune pousse Defymed a été distinguée du Prix « Création-développement » le 28 juin dernier à Paris dans le cadre du Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, initié par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et recevra à ce titre une subvention d’un montant de 310 000€. Cette somme permettra de financer une partie des études pré-cliniques fonctionnelles (sur le rat et le porc).

L’équipe Defymed a par ailleurs été conviée au Sénat en qualité de lauréat du Tremplin Entreprises pour présenter son projet à un large panel d’investisseurs potentiels. Defymed fait ainsi parti des 30 projets retenus sur 400 présentés.


 

Partager cet article sur :