• Accueil
  • Newsletter
  • La pompe à insuline : le «gold standard» de l’insulinothérapie
Soins

La pompe à insuline : le «gold standard» de l’insulinothérapie

Été 2010 - Lettre n°2
#Pompe à insuline #Insulinothérapie #Traitement #Glycémie #Alimentation #Activité physique #Pancréas #Complications #Diabète de type 1 #Diabète de type 2 #ISO 9001 #Soin à domicile #CeeD #ASDIA

Le principe du traitement par pompe à insuline portable repose sur une perfusion continue d’insuline adaptée en fonction des besoins de chaque patient et appréciée sur la base des données de l’autosurveillance glycémique capillaire et de différents paramètres, parmi lesquels figurent principalement la prise alimentaire et la pratique d’une activité physique.

L’objectif d’un tel traitement est de reproduire une sécrétion d’insuline la plus physiologique possible, c’est-à-dire imitant le plus fidèlement la sécrétion d’insuline du pancréas, gage d’une efficacité optimale. De ce fait, l’Association Européenne pour l’Etude du Diabète (EASD) et l’Association Américaine du Diabète (ADA), considèrent aujourd’hui la pompe à insuline portable comme le «Gold Standard  de l’insulinothérapie.

Par rapport aux traitements en multi-injections, l’apport continu d’insuline par la pompe permet :

  • davantage de souplesse et de liberté sur le plan du mode de vie et notamment une plus grande flexibilité au moment des repas ;
  • de délivrer des doses d’insuline de manière plus précise et régulière ;
  • de mieux stabiliser la glycémie et par conséquent de diminuer le risque de complications à long terme par une meilleure régulation de l’HbA1c.

Ce traitement entre aujourd’hui dans une nouvelle ère, en franchissant une étape supplémentaire vers le pancréas artificiel : celle de la liaison directe entre un lecteur de mesure glycémique en continu et la pompe à insuline. Peu de patients bénéficient à ce jour de ces nouveaux appareils arrivant progressivement sur le marché français. Mais de nombreuses études sont en cours, visant à prouver le gain majeur qu’ils représentent et laissant ainsi espérer un remboursement prochain par l’assurance maladie.

À savoir : la prise en charge du traitement par pompe est assurée pour le diabétique de type 1 ou de type 2 ne pouvant être équilibré par de multiples injections sous-cutanées d’insuline. N’hésitez pas à en parler à votre diabétologue. Pour plus d’informations : http://www.asdia.fr/

Le saviez-vous ?

Le Centre européen d’étude du Diabète (CeeD), vient d’obtenir la certification ISO 9001 pour sa filiale ASDIA Est (Assistance Service DIAbète), spécialisée dans le soin à domicile des patients diabétiques.
Cette certification qualité, délivrée par la société allemande DQS, l’appuie et la conforte dans le développement de son service de mise à disposition de dispositifs médicaux (pompes à insuline et appareils de pression positive
continue) pour les patients du Grand Est. L’avis de l’organisme certificateur corrobore les résultats d’une récente enquête de satisfaction où 96% des patients se sont déclarés satisfaits du niveau de prestation ASDIA.

Partager cet article sur :