Édito

Edito

Professeur Michel Pinget

Hiver 2013 - Lettre n°6

Cher(ère) ami(e),

Le temps du patient n’est pas celui du médecin, ni celui du chercheur. Lorsqu’une personne doit faire face à une maladie, chronique qui plus est, ses attentes sont nombreuses et ses espoirs sont forts de voir avancer la recherche et arriver de nouveaux traitements. Pour celle ou celui qui doit vivre un quotidien rythmé par des multi-injections d’insuline et des glycémies capillaires, les choses ne semblent jamais avancer assez vite et c’est normal.

Pourtant à regarder dans le rétroviseur, notamment au travers du portrait de Paulette Schaeffer présenté dans ce numéro, on réalise à quel point les traitements n’ont cessé d’évoluer au cours des dernières années.

Aux vues de ces avancées constantes, tous les espoirs sont maintenant permis. Les enfants qui développent aujourd’hui un diabète ont ainsi de réelles chances de pouvoir un jour guérir de leur maladie.

Une perspective qui nous porte, nous tous engagés dans la lutte contre le diabète, et nous encourage à redoubler d’efforts.

 

Bonne lecture,
Professeur Michel Pinget

Partager cet article sur :